Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Clap

Le Clap

Le site du cinéma associatif de Lans-en-Vercors

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

 

Les conditions de travail d’éditorialiste au Clap se dégradent, je le dis haut et fort!

HALTE à la rentabilisation du cm2 de papier, rassemblant six semaines et deux soirées spéciales sur un seul et même pro- gramme, du jamais vu de mémoire de Clapiste !

 

HARO sur l’exploitation éhontée de la mémoire du pauvre rédacteur obligé de passer du patrimoinissime Antonioni au dernier Podalydès en empruntant la case “premier Audiard remarqué en 1994” et ”Kusturica encore une fois mésestimé par la critique en 2008”. Allez trouver le fil conducteur de cette programmation !

NON à la compression des mots ! 30 lignes pour 9 films, cela ne fait pas lourd pour défendre les uns et les autres, évoquer jus- tement chacune de ces œuvres qui ont été pourtant choisies avec soin par votre équipe dévouée à la cause cinéphilique en ces temps de bobines maigres.

ARRÊTONS enfin ce libéralisme sauvage qui suppose que les bons films trouveront toujours leur public... et que les petits films n’ont qu’à se débrouiller seuls pour faire venir du monde. Oui, le seul fait de programmer un film au Clap en fera dépla- cer certains, beaucoup peut-être... mais aurons-nous autant de succès qu’au bon vieux temps où nous programmions des films promus simultanément par les médias et les critiques, des films ”dans le vent”, alors que les nôtres sont les naufra- gés de la numérisation, monnayés au coup par coup avec chaque distributeur ? À vous de le prouver en venant remplir les rangées de fauteuils de la salle Saint-Donat tellement convi- viale ! C’est ensemble que nous montrerons qu’on peut parler de banlieue à la dérive islamiste ou de drames familiaux au Liban sans avoir à rougir de notre nombre d’entrées !

TOUS ENSEMBLE, luttons finalement pour que le Clap reste le rituel du lundi soir et que tous les films soient traités avec la même curiosité bienveillante même si trop vieux/tristes/peu connus/déjà vus. Ne craignons pas les premières neiges et la tentation de repli sur des écrans tellement plus égoistes. Faisons venir les jeunes à la soirée jeunes, et les plus assidus à l’AG (ils en seront récompensés) !

ET... n’oublions pas de remercier pour son action héroïque notre camarade projectionniste – Lionel – qui embobinera et débobinera plus que jamais durant cette période ... le 35 mm est mort, mais au Clap, il triomphera !

EMa

 

Nov-dec_2012

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Angleterre, #Drame, #saison 2012-2013

Film du patrimoine de Michelangelo Antonioni |1967|1h50|avec Vanessa Redgrave, David Hemmings, Sarah Miles...

18480773

Dans un parc de Londres, un jeune photographe surprend ce qu'il croit être un couple d'amoureux. Il découvre sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buisssons...

Voir les commentaires

Publié le par Ange Heureux
Publié dans : #Comédie, #France, #saison 2012-2013, #Serbie

Comédie d’Emir Kusturica | 2008 | 2 h 06 | avec Marija Petronijevic, Uros Milovanovic, Ljiljana Blagojevic...

18845667
Au sommet d'une colline isolée au fond de la campagne serbe vient Tsane, son grand-père et leur vache Cvetka. Avec leur voisine l'institutrice, ce sont les seuls habitants du village.
Un jour, le grand-père de Tsane lui annonce qu'il va bientôt mourir et lui fait promettre qu'il franchira les trois collines pour rejoindre la ville la plus proche et vendre Cvetka au marché. Avec l'argent récolté, il devra acheter une icône religieuse et un souvenir. Enfin, il lui faudra trouver une épouse.
Arrivé en ville, Tsane n'a aucune difficulté à exaucer les premiers voeux de son grand-père. Mais comment faire pour trouver une fiancée et la convaincre de le suivre au village avant que son grand-père ne disparaisse ?

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Drame, #France, #saison 2012-2013
Drame de Philippe Faucon | 2012 | 1 h 18 | avec Rashid Debbouze, Yassine Azzouz, Ymanol Perset ...

19959467

Une cité dans l’agglomération Lilloise, aujourd’hui.
Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu'eux.
Aux yeux d'Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog