Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Clap

Le Clap

Cinéma associatif au Cairn à Lans-en-Vercors

Articles avec #edito catégorie

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

Clap de fin ? Que nenni !

 

Quelles ressources a le Clap !! Avez-vous eu vent de la programmation passée et à venir ? Dirait-on la fin du 35 mm ? Ah la la, l’équipe s’est arrachée pour vous sortir une de ces der des der des projections en 35 dont elle a le secret : 9 films soit environ une petite centaine de bobineaux à monter et démonter pour Lionel (au passage, nous lui passons un grand merci et à Jean pour ses quelques participations aux projections et démontages) donc je disais 9 films pour clore cette saison et pas que des “nanards” (qui a dit Tapie ?).
N’en déplaise à notre Gégé national (le notre, le mince, celui du Vercors, pas le gros, le Moldave) donc notre Gégé, qui, de temps à autre, essaie vainement de vous dissuader de venir voir tel ou tel film, sans grand succès toutefois, car rien à faire, vous êtes très souvent assez nombreux pour remplir notre bonne salle Saint Donat qui dans l’attente de la sortie de terre du futur centre culturel associatif, continuera à satisfaire votre soif de cinéphiles avisé(e)s avec la mise en place, pour la rentrée de septembre, d’un projecteur numérique et de la partie “son” qui va avec.
 

Important : lors de la projection du 1er juillet avec Django Unchained, nous fêterons comme il se doit la fin du “35 mm de papa” et l’arrivée du numérique, il y aura certainement un petit coup à boire.
À l’aube de cette nouvelle saison 2013-2014, je crois qu’il est grand temps de remercier (qui a dit licencier ?) cette équipe formidable de bénévoles qui officie depuis tant d’années pour que vive une certaine forme de cinéma sur le Plateau. Merci et encore merci.
Voilà, dernier édito de la saison, nous allons recharger les neurones pour vous en cogiter d’autres, car nous voici encore partis pour de nouvelles aventures... Bonnes vacances et à vous retrouver à la rentrée.

Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !
Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !
Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !Édito de mai-juin-juillet !

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

Habemus numericam ! Miracle du cinéma, Nanni Moretti a fait l’an dernier un film quasi prémonitoire avec son culotté Habemus Papam, quand il imaginait qu’un pape, Michel Piccoli, pouvait renoncer contre toute attente à sa charge (le renoncement était cependant plus philosophique que géria- trique). Amis du Clap, cette semaine aussi, miracle à Saint- Donat : vous n’aurez plus à guetter avec nous la fumée blanche (ou le feu vert) émanant des multiples dossiers que nous avons dû monter pour avoir droit au numérique : fiat lux, le numérique sera là, prochainement, dans notre petite salle !

Bon, calmons notre enthousiasme, il y a encore bien des détails pratiques à mettre au point et nous ne serons équipés sans doute que dans quelques mois ... mais la bonne nouvelle est là : le Clap vivra et nous pourrons de nouveau vous propo- ser une programmation avec les films de l’actualité cinéma- tographique la plus récente et la plus intéressante, comme nous aimons tant le faire.

En attendant, nous nous en sortons honorablement en vous proposant une nouvelle fois des films relativement récents et de qualité, dans une alternance subtile de sujets exigeants et de comédies. En vrac, vous y verrez une bande de filles révol- tées, une célèbre Thérèse empoisonneuse, un violent killer à gages, un huissier au cœur tendre l’air de rien, un vieillard qui refuse la dégradation de son Amour, un misanthrope à bicyclette sur l’île de Ré et un Bacri sans Jaoui.

Nous vous espérons encore nombreux en ce début de prin- temps et vous remercions de votre soutien chaleureux à notre lutte pour que le Clap poursuive son activité, au côté des "vrais" cinémas.

25 février
20137597

 

4 mars
20104823

 

11 mars
20255135

 

18 mars
20121556

 

25 mars
20288382

 

8 avril
20274725

 

  15 avril
20357209

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Ange Heureux
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

 

Bonne_annee_2013_clap

 

Sur l’air des lampions

"Ah, ça ira, ça ira, le numérique à la lanterne, 

Ah, ça ira, ça ira, le numérique ne passera pas !"  (du moins, pas encore). 

Vercors, terre de résistance, et s’il ne reste qu’un seul endroit pour l’argentique, c’est bien à Lans le lundi soir :

Entre ici, argentique, entre au Clap… 

et régale tes spectateurs de ton image 

quelquefois pas très nette, de ton ronronnement, 

et de quelques hoquets mécaniques imprévus ... 

Nom d’une bobine de 35, après moult remous, nous sommes encore arrivés à vous dégoter, vous fagoter une programmation qui devrait démarrer cette année 2013 sous les meilleurs auspices. Drames, comédies, documentaires, ça devrait le faire.

En ces temps “Montebourg-rien”, et afin de soutenir notre industrie nationale, nous avons l’honneur et l’avantage de vous proposer une programmation quasi complètement française. Oui Môssieur, béret et baguette à la boutonnière, nous soutiendrons le cinéma Français, vaille que vaille… ( je m’emporte, mais ce n’est que le fruit du hasard et de nos possibilités de programmation).

Comme Camille, nous « redoublons » d’efforts afin de continuer à avoir du vent dans les mollets. Après mai, s’il en reste, nous irons cœur vaillant à la petite Venise voir si flottera une bouteille à la mer, et, comme vous n’avez encore rien vu, dans la maison du Clap, nous aurons encore de bonnes et heureuses surprises à vous apporter au cours de cette énième saison, saison dite de transition. Comme de bien entendu, nous vous espérons toujours aussi nombreuses et nombreux pour assister à nos sacrées séances et comme le chantait Eddy : 

   «  La lumièr' revient déjà, et le film est terminé,

    Je réveille mon voisin ... Je relèv' mon strapontin… 

   La photo sur le mot fin peut fair' sourire ou pleurer …, 

   et le rideau sur l'écran est tombé… 

   Mais je connais le destin … du Clap qui va continuer… »

Bonnes projections et meilleurs vœux à toutes et à tous.

              La fine équipe épique du Clap  (J6T)

 

 

7 janvier
20175421

 

14 janvier
20169197

 

21 janv
20244839

 

28 janvier
20129942
4 février
19860698
11 février
20087447
  18 février
20133111

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

 

Les conditions de travail d’éditorialiste au Clap se dégradent, je le dis haut et fort!

HALTE à la rentabilisation du cm2 de papier, rassemblant six semaines et deux soirées spéciales sur un seul et même pro- gramme, du jamais vu de mémoire de Clapiste !

 

HARO sur l’exploitation éhontée de la mémoire du pauvre rédacteur obligé de passer du patrimoinissime Antonioni au dernier Podalydès en empruntant la case “premier Audiard remarqué en 1994” et ”Kusturica encore une fois mésestimé par la critique en 2008”. Allez trouver le fil conducteur de cette programmation !

NON à la compression des mots ! 30 lignes pour 9 films, cela ne fait pas lourd pour défendre les uns et les autres, évoquer jus- tement chacune de ces œuvres qui ont été pourtant choisies avec soin par votre équipe dévouée à la cause cinéphilique en ces temps de bobines maigres.

ARRÊTONS enfin ce libéralisme sauvage qui suppose que les bons films trouveront toujours leur public... et que les petits films n’ont qu’à se débrouiller seuls pour faire venir du monde. Oui, le seul fait de programmer un film au Clap en fera dépla- cer certains, beaucoup peut-être... mais aurons-nous autant de succès qu’au bon vieux temps où nous programmions des films promus simultanément par les médias et les critiques, des films ”dans le vent”, alors que les nôtres sont les naufra- gés de la numérisation, monnayés au coup par coup avec chaque distributeur ? À vous de le prouver en venant remplir les rangées de fauteuils de la salle Saint-Donat tellement convi- viale ! C’est ensemble que nous montrerons qu’on peut parler de banlieue à la dérive islamiste ou de drames familiaux au Liban sans avoir à rougir de notre nombre d’entrées !

TOUS ENSEMBLE, luttons finalement pour que le Clap reste le rituel du lundi soir et que tous les films soient traités avec la même curiosité bienveillante même si trop vieux/tristes/peu connus/déjà vus. Ne craignons pas les premières neiges et la tentation de repli sur des écrans tellement plus égoistes. Faisons venir les jeunes à la soirée jeunes, et les plus assidus à l’AG (ils en seront récompensés) !

ET... n’oublions pas de remercier pour son action héroïque notre camarade projectionniste – Lionel – qui embobinera et débobinera plus que jamais durant cette période ... le 35 mm est mort, mais au Clap, il triomphera !

EMa

 

Nov-dec_2012

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

Il « clape » encore ! Contre vents et vagues numériques, notre petit cinéma hisse les voiles et la toile et poursuit son odyssée, dans l’attente d’une numérisation prévue pour, au mieux, le printemps 2013.
Pour ne pas rester en cale sèche cet automne, nous avons mis la main sur quelques trésors, de vrais films, en bobines lourdes et fragiles, les fameux 35 mm, chargés par de vrais bras bénévoles : c’est l’occasion de leur dire merci ! Qu’on se le dise : au Clap, on ne télécharge pas (encore), on porte. Nous limitons pour l’instant le recours aux DVD. Cela nous coûte, croyez-le, dans tous les sens du terme.
Sans avoir recours aux fonds de cale, les films seront donc globalement moins récents (sauf le Ken Loach de ce mois-ci). Souvent, nous reviendrons sur de bons films des derniers mois ou années que nous avions ratés ... ou oubliés « en bas » comme la Terre qui fut doublement outragée ce soir d’avril dernier où nous l’oubliâmes. Aussi, nous perpétuerons nos traditions préférées comme la soirée Monde rural et son non moins légendaire buffet. Parfois, nous explorerons le cinéma de patrimoine pour voir ou revoir des films anciens méconnus.
Quoi qu’il en soit, pendant cette difficile période de transition, nous nous efforcerons de toujours vous proposer une programmation de qualité, exigeante et stimulante ... Nous espérons pouvoir compter sur votre présence nombreuse et votre soutien fidèle au cours de ces semaines !

EMa

Clap_oct_2012

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2012-2013

Rentree

Clapists & Clapistes bronzés, reposés,en cette “je ne sais plus combientième de rentrée” (quand on aime, on ne compte pas) et avant le passage de la fracture numérique, nous assurons nos arrières avec une bonne petite programmation de derrière les fagots ! Démarrons en fanfare avec un petit voyage à Rome, où Woody Allen fait son Woody Allen, bavard, drôle, caustique, répétitif ? Vous jugerez. Enchaînons avec Leos Carax et un acteur formidable, Denis Lavant. Carax, on n’aime ou on n’aime pas... cet éternel incompris qui ne laisse jamais indifférent. Et pour rester dans la veine qui a fait la réputation de votre Clap préféré, découvrons ensemble le film d’un cinéaste peu connu qui a malgré tout une filmographie intéressante : Joachim Lafosse qui a su s’entourer de valeurs sûres et montantes. Comme notre cher Gérard de président vous l’a annoncé à plusieurs reprises, nous allons passer sous les fourches caudines du numérique qui, pour l’instant, nous contraint à nous « contenter » de ce que l’on peut encore dénicher en 35 mm (mais vous remarquerez que nous nous sommes encore une fois bien débrouillés). Nous sommes en pleine cogitation pour trouver une solution viable et nous vous tiendrons bien sûr informés. Comme l’a dit un certain F.H. ”le changement c’est maintenant” ; eh bien pour le Clap (et ses nombreuses et nombreux admirateurs) ce ne sera pas maintenant, mais un poil plus tard. Toute l’équipe du Clap vous souhaite une bonne rentrée.

J6T

Modification de dernière minute :

Clap_sept_2012

Bonnes séances.

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2011-2012
Clap_juin-juillet_2012adherents

Fête du cinéma !  Faites votre cinéma !

Pour pallier la morosité ambiante et la pauvreté des programmes TV, nous avons décidé d’y remédier en triplant nos projections au cours de la Fête du Cinéma. Alors, prenez vos agendas et notez les immanquables du lundi 25 et mardi 26 juin où nous vous proposerons la projection de la dernière comédie fantastique de Tim Burton. Nous changerons ensuite d’atmosphère avec le “documentaire animalo-humano-relationnel” de Jacques Audiard. Le lendemain, départ pour une semaine à Cuba avec un “film-chapitres”, réalisation de 7 réalisateurs connus et moins connus ; film d’un genre peu commun qui nous permettra de goûter aux différentes façons de percevoir la vie à Cuba. 

Gérard, notre président-clapiste (dit “normal”) vous a déjà informé au cours de ses brèves et néanmoins pertinentes interventions d’avant-séance que le cinéma subit un changement majeur – passage du format argentique (les grosses bobines) au format numérique – mais, avant le grand chambardement de la rentrée (pas d’inquiétudes, le Clap sera toujours là) nous avons décidé de repousser nos vacances estivales pourtant pleinement méritées et de vous proposer une belle chronique du combat de femmes engagées contre le machisme ordinaire en Egypte (combat transposable, hélas, dans beaucoup d’autres contrées) ainsi que la comédie douce-amère de Wes Anderson projetée en ouverture à Cannes.
Voilà une saison cinématographique bien remplie qui s’achève. Nous vous donnons rendez-vous à la rentrée de septembre, avec l’œil et l’esprit clairs et reposés.

Bonnes séances et bonnes vacances.

              L’équipe du Clap             (J6T)

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2011-2012
Clap_mai_juin_2012

Pour commencer cette balade planétaire en 6 escales, un film tourné en Palombie, contrée merveilleuse mais introuvable, même avec un GPS. En virant de bord et en retournant à un monde bien réel, cap sur l’envers musclé du décor de la société israelienne. On remontera ensuite plein Nord sur l’Allemagne... de l’Est d’avant la chute du Mur pour une histoire intimiste – récompensée à Berlin – et formidablement interprétée par Nina Hoss, son actrice principale. Puis changement de continent et d’ambiance dans le road-movie de Walter Salles – un habitué du genre — déjà réalisateur du bel et apprécié “Carnets de voyage”. En passant la frontière, on se heurtera à une fiction intense et forte comme un piment mexicain. Et enfin, direction la grosse pomme, pour un film halluciné et hallucinant signé Cronenberg.

Allez, encore de belles soirées à l’horizon dans notre petite salle d’en haut !

Fr6

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito

 

 

Clap_avril_2012

 

Spectatrices, spectateurs, si “en avril, ne vous découvrez pas d’un fil” (on ne sait jamais), rien ne vous empêche de découvrir New York en 2 journées bien remplies, à travers le regard aiguisé et amusé de Julie Delpy, réalisatrice et comédienne de la suite de 2 days in Paris.
Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima et plus près de nous, Marcoule, sont des “incidents” de sinistre mémoire. Nous retournerons à quelques kilomètres de Tchernobyl avec La Terre Outragée, fiction bien menée sur les bouleversements occasionnés par le susdit “incident” ; un film qui devrait nous éclairer (sans mauvais jeu de mots) sur les risques pris par nos apprentis sorciers de l'atome. Restons à l’Est, en Tchéquie, pour le superbe Aloïs Nebel, un film d’animation qui s’est d’abord tourné avec de vrais acteurs avant de passer à la moulinette du dessin, image par image : du très beau – et très sombre – noir et blanc.
Vous ne vouliez plus de neige, nous vous en ramenons pour une soirée avec L’enfant d’en haut, chronique plus amère que douce sur le contraste de la vie difficile et citadine d’en bas et l’opulence d’en haut.
Spectatrices, spectateurs, que rien ne vous empêche de faire votre devoir citoyen par deux fois et pour paraphraser un vieil ex : « bon choix madame, bon choix monsieur »*.
J6T
* Pour les plus jeunes, il s’agit de VGE et son léger accent chuinté !

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #Édito, #saison 2011-2012
Clap_mars_2012_clap_programme

Qu'on l'appelle thriller, polar, film d'espionnage, le genre policier est à l'honneur ce mois-ci. 3 films sur 4 ! C'est un vrai festival de meurtres, enquêtes, suspense et autres personnages troubles et inquiétants. Place donc aux bonnes vieilles ficelles du cinéma, cette usine à rêve qui nous détourne (ou nous console ?) de notre quotidien et d'une actualité sociale ou politique... finalement tout aussi trouble et inquiétante.

Depuis quelques mois, crises et doutes politiques aidant, tout se passe comme si le cinéma voulait nous parler d'autre chose : les belles histoires (The Artist, Intouchables, Hugo Cabret) ramassent les récompenses à la pelle et signe des temps ... nous les avons passées au Clap ! Et devant des salles combles et pour le plus grand plaisir de beaucoup ! Intello et déprimant le Clap, ils disaient?

Alors, quand un petit film italien vient nous parler des habitants d’une île qui découvrent que le rêve n'est pas le même pour tous et qu'il faut parfois savoir se retrousser les manches et agir sans se cacher derrière les décideurs politiques, il faut aussi voir ce magnifique film, positif et accessible à tous ! Il nous parle de pêcheurs, de soleil mais aussi d'immigration, de conscience et de refus ... bref, de LA VRAIE VIE ! Et n'aurions-nous pas tort de nous en détourner trop souvent?

EMa

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog