Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Clap

Le Clap

Cinéma associatif au Cairn à Lans-en-Vercors

Articles avec #edito catégorie

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011
Fev-1

Angèle et Tony adoraient même la pluie ; et au-delà du cercle, ils dansaient sur les chemins de la liberté.
Mis bout à bout, les films du mois du Clap pourraient raconter cette histoire, composée en toute insouciance et fantaisie, au rythme d’une cinéphilie hebdomadaire.
Mais l’actualité mondiale est plus grave et le cinéma nous rappelle qu’il n’est pas qu’une jolie boîte à histoires. Il est même - il faut l’Iran pour nous le rappeler ! - l’expression de notre liberté.
A l’heure où le peuple tunisien reprend ses droits, où d’autres les réclament ailleurs, nous ne pouvons qu’être atterrés de la condamnation de Jafar Panahi, cinéaste iranien. Primé lors de festivals internationaux, il est actuellement emprisonné pour 6 ans pour « participation à des rassemblements et propagande contre le régime ». Et pour que la privation de liberté soit totale, la peine s’accompagne d’une hallucinante condamnation de réaliser des films pendant 20 ans !
Le Clap se joint naturellement à la large mobilisation mise en place pour soutenir Jafar Panahi, en rediffusant ce mois-ci son magnifique film Le Cercle. Les distributeurs de ses films reverseront l’intégralité des recettes générées par les entrées en salle à sa famille, soit 50 % du prix de chaque ticket.
Au-delà, loin des chemins de la liberté, Angèle et Tony se retrouvaient prisonniers du cercle et ils pleuraient même la pluie...

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011
Clapjanv

Hello, hello, everybody... Pour cette nouvelle année, comme le Père Noël – d'après les statistiques – n'aura pas été très généreux, nous, Clap de Lans, allons combler cette lacune.

Pour démarrer 2011 en fanfare, une comédie s'impose : Le Nom des gens, une fable franco-érotico-politique (on couche à droite pour faire pencher [penser] à gauche) en attendant 2012...

Ensuite et pour rester dans le domaine de l'Amour et de ce qui l'entoure, un film roumain, Mardi après Noël, où l'on s'aperçoit que ce qui se passe là-bas est bien universel.

Another Year n'est pas l'année après celle que vous aurez fêtée avec moult flonflons et cotillons, mais un très bon film du britannique Mike Leigh, chronique tendre amère de la vie comme elle va...

Ensuite, ça va décoiffer, un film suédois Sound of Noise, vous comprendrez pourquoi ce titre, un policier avec un genre de méfait qu'il fallait inventer et oser pratiquer.

Pour finir ce mois de janvier exceptionnel, une belle comédie romantique et franco-belge, Les Emotifs Anonymes avec un Benoît Poelvoorde loin de ses bases comiques habituelles et une Isabelle Carré, juste, comme toujours.

N'est-ce pas que l'on vous a gâtés (gare à l'indi- gestion de bons films)... une programmation “pro-Europe”. La difficulté, quand nous démarrons une 13e saison, c'est d'être au top toute l'année, mais n'en doutez pas, nous nous y emploierons comme toujours à “donf”. Quand on aime, on ne compte pas... et pour ça, vous pouvez compter sur nous !

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011
Clap_programmedec

Pour célébrer notre nouveau partenariat avec l’Anecdote, en voici quelques-unes sur les films du mois ...

Le saviez-vous ?

Mahamat Saleh Haroun est l’unique cinéaste tchadien ... d’ailleurs il n’y a plus une seule salle de cinéma au Tchad ! 

Il y a autant d’années entre le documentaire d’Agnès Fouilleux et Farrebique, qu’entre celui-ci et le premier documentaire de Georges Rouquier réalisé en 1946 sur le même sujet. 60 ans d’agriculture française en une soirée : qui dit mieux ?

Pina Bausch avait fait 2 apparitions dans le cinéma de fiction : chez Fellini et Almodovar, excusez du peu !

Le corps ausculté et supplicié de la Vénus Hottentote, sujet si dérangeant du film de Kechiche, n’a été rendu à son peuple... qu’en 2002, presque 200 ans après sa mort. Dérangeant, on vous dit.

Les Sentiers de la gloire, film du grand Stanley Kubrick, est une fiction largement inspirée de l’histoire des caporaux de Souain, parmi lesquels figure le mari de Blanche Maupas.

Potiche était au départ en 1980 une pièce de théâtre avec Jacqueline Maillan. La même année, Catherine Deneuve jouait dans Le dernier Métro et était loin d’y faire la potiche.

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011

Clap-nov2010

Eh, dites, oh... spectatrices et spectateurs, le Clap – ne reculant devant aucun sacrifice – est revenu avec un peu de retard du Festival de Cannes avec 3 grands films en sélection officielle, à savoir :
- un Woody Allenien “Vous allez rencontrer...” qui devrait réjouir vos zygomatiques qui par ces temps incertains en ont bien besoin.
Stop à la franche rigolade, faisons à présent travailler vos glandes lacrymales : - “Hors-la-loi”, film retraçant l’histoire d’une partie de l’indépendance algérienne, sujet sensible et porteur de contestations (voir ceux qui l’ont condamné sans l’avoir vu).
- “Illégal”... là, sortez vos mouchoirs pour éponger l'émotion causée par l'histoire réaliste de cette Russe sans papiers et son fils
et pour ne pas vous remettre de vos émotions le beautiful “Biutiful” avec Javier Bardem. On ne vous promet pas qu’il viendra présenter le film à Lans, mais nous essayons... 
Après cela, nous comptons sur votre présence nombreuse et amicale le vendredi 19 novembre, jour où se dérouleront devant vos yeux l’A.G. du Clap et un “crime d’amour”, rien que ça. 
Après avoir eu votre validation sans contestation des points abordés à l’A.G., nous finirons en vous mettant des galaxies plein les mirettes avec “Nostalgie de la lumière”, parallèle entre astronomie chilienne et recherche éperdue des personnes disparues lors de la dictature de Pinochet. 
Voilà, encore un programme bouclé et avec toujours la même envie : celle de vous divertir, de projeter de bons films, de vous proposer du cinéma d’ici et d’ailleurs. Du beau, du bon, du moins bon... chacune, chacun sera juge !

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011

Clap_octobre2010

Le cinéma français, ces derniers temps, c’est un peu l’hécatombe : Rohmer, Corneau, Giraudeau, Chabrol ... toute une époque qui tire plutôt vite sa révérence. On pourrait se consoler en se disant qu’on vit une époque formidable mais la méthode Coué a ses failles ... Pour nous changer les idées, soyons clairs, le Clap ne fera que ce qu’il peut : après 3 films plutôt souriants en début de saison, la légèreté a montré ses limites et on se doutait bien que cela ne durerait pas...

On commencera pourtant en relative douceur avec une fable mexicaine réaliste et sentimentale et une vraie histoire d’amour adultère italienne.

Mais on comptera surtout sur le dépaysement et l’originalité de deux films annoncés comme des chefs-d’oeuvre dans leur genre inclassable : Poetry et Des Hommes et des dieux. Tant et si bien que le Clap a pensé qu’à eux deux, ils remplaceraient avantageusement la Palme d’or également asiatique mais assez contestée Uncle Boonme.
Pour compléter le programme, deux films pour (r)établir des vérités : une fiction sur l’histoire algérienne avec le retour ou presque des mêmes “indigènes” de Rachid Bouchareb (les mêmes excellents acteurs ...) et un documentaire sur les humbles victimes de la crise immobilière face à leurs bourreaux : les banques.
Enfin, pour ne décidément pas avoir le blues, venez le (re)découvrir vu par l’œil d’un grand, Martin Scorsese himself, dans son documentaire Du Mali au Mississipi. Où l'on pourra constater qu'on peut être grand réalisateur américain et cinéphile autodidacte et non moins musicologue averti.

Voir les commentaires

Publié le par Ange
Publié dans : #édito, #saison 2010-2011

Clap_programme_sept

Le Clap retentit de nouveau à Lans : tous les lundis, silence, on tourne ... les yeux vers cet écran qui nous fera découvrir tout un monde : quelques 60 films, tout de même, ont été programmés la saison dernière !

C’est donc reparti pour de nouvelles aventures et puisque c’est dans les vieux cinés qu’on fait les meilleures bobines, eh bien la recette n’a pas changé ... un brin d’humour typiquement anglais, une belle production française décalée où Mathieu Amalric passe derrière la caméra tout en restant devant, un film d’animation pour les grands sur le music-hall et un documentaire qui nous emmène en Afrique là où la musique adoucit (un peu) les mœurs.

Plein de bonnes résolutions, le Clap commence la saison avec rien de moins que 4 films plutôt légers, largement musicaux, somme toute revigorants : venez faire le plein d’énergie au Clap pour passer avec brio le cap de cette rentrée !

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Articles récents

Hébergé par Overblog